COMPAGNIE VOLUBILIS- SPECTACLES TOUT PUBLIC

Volubilis compagnie Spectacles

Durée du spectacle : 1h15

Équipe Artistique :
Metteure en scène : Véronique ESSAKA - DE KERPEL
Musiques, scénographie et création lumières : Ludovic GOMA.
Graphisme et illustration: Emmanuel GALLESIO.

Interprètes : 
Sally : Mame Fama LY
Martin :
Felyth KIMBIRIMA

Dossier une heure avant la mort de mon frère

Ils ont accueilli le spectacle...

- La MJC de La Celle Saint-Cloud, le 8 novembre 2013 à 20h45.

- Théo Théâtre à Paris, janvier 2014 .

UNE HEURE AVANT LA MORT DE MON FRÈRE

de Daniel KEENE. Traduction Séverine MAGOIS Éditions Lansmann

Dans le parloir d’une prison, après des années de séparation, Sally rend une ultime visite à son frère condamné à être pendu. Un étrange lien, mêlé de rancœur, d’angoisse et de tendresse, unit ces deux êtres qui portent au plus profond d’eux-mêmes les stigmates d’une enfance brisée. Un texte fort, violent, bouleversant, plongeant ses racines dans les méandres du déchirement intérieur, quand la carapace familiale craque de partout et que l’amour fait place à la haine...

J’ai choisi de traiter ce texte avec lumière et de mettre en avant le souffle de vie qui anime les deux protagonistes, découvrant ces deux personnages déchirés, qui vont jouer, l’un sa mort, l’autre sa vie dans cette ultime rencontre où le temps est terriblement compté, chacun se débattant entre souvenirs et réalités, posant des questions, cherchant des réponses, exposant son conflit intérieur auquel l’autre est intimement lié, retricotant les souvenirs pour alléger le présent, se retrouver, évoquer ce qui ne peut être dit à aucun autre, pour faire tomber les masques de haine et laisser place à un amour fraternel exacerbé par une enfance fracassée, pour enfin se quitter en paix...

UNE HEURE AVANT LA MORT DE MON FRÈRE, un titre qui sonne comme une fin, puisque la mort est annoncée. Pourtant une course contre la montre s’engage, et ces deux êtres habités par un farouche désir de vie vont tout déballer, donnant à voir noirceur, angoisse, violence, haine, amour, rage de vivre, tendresse et humanité, dans l’espoir que sur ces 60 minutes restantes, il y en ait au moins une où ils se retrouveront... La mise en scène sera le fruit du métissage culturel et artistique, entre Europe et Afrique, entre théâtre, musique et danse...

LA PRESSE EN PARLE...

"Un spectacle court, une salle petite, mais ce qui se déroule est intense..."

" Un pièce bouleversante jouée avec force et sincérité..."

Bande annonce "Une heure avant la mort de mon frère"